Nouveau! Suivez-moi sur ma page Facebook! Me suivre

Etude de casMarketing

Les 10 techniques de référencement les plus importantes en 2022

11 Minutes de lecture

La partie la plus difficile du référencement est sa fluidité. Google met à jour son algorithme 500 à 600 fois par an. Cela signifie qu’il y a au moins une mise à jour chaque jour de l’année. Même les spécialistes du référencement qui consacrent toute leur vie à déterminer les critères de classement finissent par se gratter la tête à la fin de la journée.

Il est impossible de suivre tous les changements. Ne perdez pas votre temps avec ça. Toutefois, il est important de rester au courant de certaines des plus grandes tendances et techniques de référencement. Ainsi, vous aurez une longueur d’avance sur vos concurrents. Nous savons que 75 % des chercheurs ne vont jamais au-delà de la première page des résultats de recherche. Il est donc essentiel de trouver comment battre ces mises à jour d’algorithmes et rester sur la première page des résultats des moteurs de recherche.  

Pour vous éviter de rafraîchir constamment la page de mise à jour de Google, nous avons établi cette liste des 10 principales techniques de référencement de 2022.

1. Comprendre les signaux web de votre site 

Les signaux web sont peut-être un nouveau terme de référencement dont vous n’avez jamais entendu parler. Toutefois, en 2022, il est essentiel que vous vous familiarisiez avec leur signification et les repères métriques qui les sous-tendent. En mai, Google a lancé Page Experience, un nouvel algorithme qui classera les pages en fonction de ses scores de signaux web. 

Qu’entend-on par “signaux web” ? Google les définit comme un ensemble de paramètres qui mesurent la vitesse, la réactivité et la stabilité visuelle. En voici un bref récapitulatif : 

  • LCP (Largest Contentful Paint) : mesure les performances de chargement. Pour offrir une expérience utilisateur de qualité, faites en sorte que votre site affiche le plus grand élément visible dans les 2,5 premières secondes à compter du début de chargement de la page ;
  • FID (First Input Delay) : mesure l’interactivité. Pour offrir une expérience utilisateur de qualité, assurez-vous que le FID est inférieur à 100 millisecondes ;
  • CLS (Cumulative Layout Shift) : mesure la stabilité visuelle. Pour offrir une expérience utilisateur de qualité, votre score CLS doit être inférieur à 0,1.

Maintenant que vous savez ce que vous devez mesurer, comment le faire ? Google a mis à jour un grand nombre de ses outils existants afin d’y inclure des fonctions de mesure des signaux web. Chacun de ces outils propose des rapports qui fournissent des détails et des informations sur l’état de santé de vos principaux signaux web. Vous devez envisager de passer un peu de temps sur chacune de ces plateformes pour vous familiariser avec ces rapports et savoir comment vous pourriez améliorer vos résultats avant la mise en œuvre de la nouvelle mise à jour de Page Experience. Ces outils que vous devez consulter sont notamment : 

  • Google Search Console  ;
  • PageSpeed Insights ;
  • Lighthouse ; 
  • Chrome DevTools ; 
  • Rapport Chrome UX ; 
  • Extension des signaux web.

2. Optimisez votre site pour le classement Google

Un exemple de la SERP qui affiche les liens d'article avec un meilleur renférencement (via pexels)
Image de cottonbro sur pexels

En octobre 2020, Google a lancé ce qu’il appelle le Google Passage Ranking, qui permet de classer certains passages individuels des pages web en même temps que la page entière. En quoi cela est-il important ? Cela signifie que Google peut extraire des sections d’une page, même si cette page traite d’un sujet différent de celui qui est affiché dans la SERP (Search Engine Result Page ou Page de résultats des moteurs de recherche).

Par exemple, supposons que vous ayez écrit un article de blog sur le marketing des réseaux sociaux, couvrant une variété d’aspects différents tels que les outils, la stratégie, les mesures, les réseaux, etc. Votre page pourrait être classée pour le mot clé “outils de marketing des réseaux sociaux”, même si vous ne l’avez pas optimisé pour ce mot clé. Google voit un passage pertinent sur les outils de marketing des réseaux sociaux dans votre article et indexe ce passage spécifique. 

Voici un autre exemple de classement des passages par Google. 

Pour optimiser le classement par passage de Google, il suffit de créer un article de blog facile à lire et une expérience conviviale. Votre objectif principal doit être de créer des sections claires dans les articles. Concentrez-vous sur l’incorporation de mots-clés comme titres de ces sections. Le contenu de ces sections doit être clair et axé sur le sous-thème concerné. En effet, vous devez considérer cela comme un article de blog dans un article de blog. Ces sections doivent toujours être pertinentes par rapport à votre sujet principal, mais aussi avoir un sens contextuel si elles étaient indépendantes.

3. Se concentrer sur les Featured Snippets 

Les “featured snippets”, si ce n’est déjà fait, devraient faire partie de votre stratégie en 2022. Également connus sous le nom de Saint Graal de la recherche, les featured snippets apparaissent en position zéro, ou tout en haut de la page SERP dans une boîte rectangulaire. 

Bien sûr, vous ne pouvez pas sélectionner le contenu affiché dans un featured snippet, mais vous pouvez optimiser votre contenu pour qu’il ait plus de chances d’apparaître dans un featured snippet. Comment réussir ce tour ? Voici nos recommandations !

Mots-clés à long terme 

Selon SEMrush, plus une requête de recherche contient de mots longs, plus elle a de chances de renvoyer un featured snippet. Vous devez donc à partir de maintenant tenir compte de cette étude dans votre stratégie. 

Utilisez des questions

Tout contenu que vous rédigez doit être créé en tenant compte de l’intention de l’utilisateur. Le plus souvent, lorsque les internautes effectuent des recherches sur Google, ils utilisent des requêtes sous forme de questions. Rédiger du contenu en tenant compte de ces questions et de ces réponses vous permettra d’obtenir plus de featured snippets. 

SEMrush a constaté que les mots “pourquoi”, “faire” et “peut” sont ceux qui génèrent le plus de résultats, tandis que le mot “où” en génère le moins. 

Un format judicieux 

Il existe quatre types de formats de featured snippets différents : paragraphe, liste, tableau et vidéo. Lorsque vous rédigez votre contenu, gardez ces différents formats à l’esprit. Gardez également à l’esprit l’objectif d’un featured snippet. Google souhaite afficher les informations de manière simple et distincte pour les internautes qui recherchent une réponse rapide. Le format doit donc être adapté au lecteur rapide. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas avoir de longs paragraphes de texte dans vos articles. Vous devez vous assurer d’avoir un texte court (autant que possible), clair et concis.

4. Apprenez le principe EAT pour un référencement optimal

Le principe EAT peut vous aider à maîtriser le succès du référencement à long terme, malgré l’évolution constante de l’algorithme de Google. Ça a l’air génial, n’est-ce pas ? Mais qu’est-ce que le principe EAT ? 

EAT est l’abréviation en anglais et il signifie expertise, autorité et fiabilité (expertise, authority and trustworthiness). Il s’agit essentiellement de la mesure de la réputation de votre marque sur le web. Google classe les sites plus établis, authentiques et dignes de confiance plus haut que les sites inconnus. 

Si votre secteur est un peu plus saturé que d’autres marchés, vous vous demandez peut-être comment je suis censé battre certains de mes concurrents qui sont de grandes entreprises ou des marques bien établies ? Sachez que vous devez commencer petit. Ne vous sentez pas dépassé. Il existe des mesures claires que vous pouvez prendre pour établir l’autorité, la fiabilité et la réputation de votre marque. En voici quelques-unes : 

  • Demandez aux clients de laisser de bons commentaires sur des sites réputés comme Yelp, le BBB, Amazon ou Google ; 
  • Obtenez des liens de haute qualité à partir des autres sites web relevant de votre secteur d’activité ;
  • Soyez actif et encouragez les mentions sur les forums publics ; 
  • Démontrez l’EAT sur votre site Web par le biais de témoignages, d’études de cas, d’avis et d’autres formes de preuve sociale.

5. Prenez en charge plusieurs expressions de mots-clés à longue traîne

Avec chaque mise à jour d’algorithme que Google publie, le moteur de recherche devient plus avancé. Désormais, Google a annoncé qu’il pouvait comprendre les sous-thèmes pertinents d’un mot clé spécifique. Par exemple, si vous recherchez “équipement d’exercice à domicile”, Google comprend maintenant que “équipement à petit prix”, “équipement haut de gamme” ou “idées pour les petits espaces” sont des sous-thèmes pertinents, et les SERP afficheront un éventail plus large de résultats. 

Qu’est-ce que cela signifie pour le référencement ? Il y aura beaucoup plus de concurrence pour les mots-clés à courte traîne. En revanche, si vous utilisez des mots-clés de longue traîne, ou des mots-clés plus spécifiques de trois mots ou plus, vous aurez plus de chances de voir votre domaine en tête des résultats lorsque vous vérifierez le classement des sites web.

Voici un exemple. Si vous essayez de vous classer pour “vêtements de marque personnalisés”, votre titre, votre méta-description et votre URL incluent peut-être cette phrase, mais vous incorporez également “vestes avec logo pour les entreprises”, “sweatshirts et tshirts de marque” et “pulls pour les entreprises” dans votre contenu. Cela vous aide à vous classer pour une variété de requêtes de recherche différentes, et permet à Google de savoir que les vêtements de marque personnalisés sont également liés à ces autres mots-clés de longue traîne.

6. Créez du nouveau contenu pour un meilleur référencement

Cela peut sembler évident, mais parfois les spécialistes du marketing sont trop pris par les détails de leur référencement sur la page, et oublient de se concentrer sur la création de nouveau contenu de qualité pour les internautes. N’oubliez pas que plus de 4,4 millions d’articles de blog sont publiés chaque jour. Si vous ne produisez pas régulièrement du nouveau contenu, il est donc facile de prendre du retard. 

Lorsque vous créez du nouveau contenu, vous pouvez déjà l’optimiser dès le départ avec les meilleures pratiques de référencement actuelles. Concentrez-vous sur les titres de page, les en-têtes de contenu, les sous-titres, le texte ALT des images et les nouveaux mots-clés que vous ciblez. 

Les utilisateurs considèrent aussi que le contenu frais a plus de valeur que le contenu ancien. Lorsqu’ils cherchent une réponse à une question, ils regardent souvent la date pour déterminer la pertinence. Si vos articles ont tous des dates anciennes et des informations périmées, ils passeront rapidement aux résultats de recherche suivants. 

Enfin, la fraîcheur est un facteur de classement en soi. En effet, plus vous publiez, plus Google indexera vos pages fréquemment, et plus votre contenu sera classé rapidement.

7. Mettez à jour votre ancien contenu

Mettre à jour constamment son contenu pour un meilleur référencement (via pexels)
Image de Miguel Á. Padriñán sur pexels

Même si vous êtes occupé à créer du nouveau contenu, vous ne pouvez pas négliger la mise à jour de votre ancien contenu. Il s’agit d’une technique de référencement essentielle dès 2022. Si vous ne publiez que du nouveau contenu, votre ancien contenu disparaîtra de la carte et ne sera plus pertinent. Comme vous avez probablement investi beaucoup de temps dans ces anciens posts, ne passez pas à côté de l’opportunité qu’ils pourraient offrir. 

L’une des façons les plus simples de revenir en arrière et de rafraîchir un ancien contenu est de procéder à un audit des liens. Trouvez et réparez tous les liens externes qui ne fonctionnent pas ou qui sont périmés. Cela améliore non seulement l’expérience de l’utilisateur, mais vous évite d’être pénalisé par Google pour avoir trop de liens brisés. 

Mettez également à jour vos liens internes. Lorsque vous créez du nouveau contenu, n’oubliez pas de revenir sur l’ancien contenu pertinent et d’ajouter des liens vers ces nouveaux articles. Cela indique à Google qu’il existe une relation entre ces pages et l’aidera à indexer plus rapidement vos nouvelles pages, tout en améliorant le classement de vos articles pour les requêtes de recherche pertinentes. 

8. Concentrez-vous sur l’expérience utilisateur 

Honnêtement, lorsqu’il s’agit de référencement, chaque tactique devrait d’une manière ou d’une autre être liée à l’amélioration de l’expérience utilisateur. C’est la raison d’être du référencement. En 2022, cette règle est encore devenue plus importante que jamais. 

Après tout, le nouvel accent mis sur les signaux du web (vu en premier point) concerne l’expérience utilisateur. En plus de cela, Google prend également en compte le taux de rebond, le temps de séjour et le pourcentage de clics. L’objectif est de faire en sorte qu’un utilisateur clique sur votre résultat, passe du temps à cliquer sur différentes pages et passe au moins 3 minutes sur votre site. 

Voici quelques facteurs à prendre en compte lors de l’analyse de votre expérience utilisateur : 

  • La convivialité mobile : votre site est-il doté d’un design adapté aux mobiles ? 
  • Navigation : les utilisateurs trouvent-ils facilement les autres pages de votre site ?
  • Vitesse de la page : le chargement de votre site prend-il beaucoup de temps ? 
  • Interactivité : votre site comporte-t-il des fonctionnalités qui incitent les utilisateurs à interagir avec votre contenu ? 
  • Qualité du contenu : avez-vous des fautes de frappe, des liens brisés ou tout simplement un contenu de mauvaise qualité ? 

En améliorant certains de ces aspects, vous verrez que les utilisateurs commenceront à passer plus de temps sur votre site. En conséquence, Google commencera à classer votre site et les pages correspondantes plus haut dans les SERPs. Tout cela grâce à une bonne expérience utilisateur.

9. N’oubliez pas les images pour réussir votre référencement

Plus de 20 % de toutes les recherches sur le Web aux États-Unis se font sur Google Images. Pour conquérir le SEO en 2022, il est donc essentiel de savoir comment optimiser les images pour la recherche. 

Commencez par vous assurer que toutes les images que vous utilisez sont de haute qualité et pertinentes pour votre mot-clé. Les utilisateurs doivent savoir clairement de quoi parle votre contenu rien qu’en regardant votre image. De plus, vos images doivent être libre de tout droit.

Veillez à toujours compresser les images que vous utilisez avant de les télécharger sur votre site. N’oubliez pas que Google considère la vitesse des pages comme un facteur de classement. Les images représentent 21 % du poids total d’une page web, ce qui signifie que même une seule grande image peut ralentir un site rapide. Squoosh est un outil facile et gratuit que vous pouvez utiliser pour compresser rapidement vos images. 

Les balises ALT des images sont également très importantes. Il s’agit de l’alternative textuelle aux images, utilisée par les moteurs de recherche pour associer des mots-clés à votre image. En outre, c’est ce qui apparaît dans le coin supérieur gauche pour un utilisateur si votre image ne se charge pas. Lorsque vous créez votre texte alternatif, veillez à inclure des informations pertinentes et des mots clés si nécessaire. Toutefois, veillez à ne pas bourrer votre texte alternatif de mots-clés. Si l’incorporation d’un mot-clé n’a pas de sens, ne l’incluez pas. Google pourrait considérer cela comme du spam et pénaliser votre site en conséquence. 

10. Créez vos backlinks

Les backlinks sont le cœur du référencement. Vous ne pouvez pas avoir une stratégie de référencement solide en 2022 et ignorer la création de liens de haute qualité vers votre site. 

Pourquoi ? Les backlinks sont un moyen essentiel de construire l’autorité d’une marque. Ne l’oubliez, nous venons de voir plus haut qu’en 2022, l’expertise, l’autorité et la fiabilité seront plus importantes que jamais. Lorsqu’un site dont l’autorité réputée est déjà établie, renvoie vers votre site, votre facteur EAT est stimulé et Google considère donc votre site comme une réponse valable pour les internautes-chercheurs. 

Bonus : Soyez malin pour battre vos concurrents 

Il est impossible de suivre toutes les mises à jour des algorithmes de Google. Suivre les dernières tendances est utile, mais toujours difficile pour un marketeur occupé. Ainsi, la plus grande technique de référencement à garder à l’esprit à tout moment est d’optimiser pour les gens. 

Arrêtez d’essayer d’écrire du contenu pour le moteur de recherche. En 2022, les personnes et les expériences sont au cœur de toutes les techniques et astuces de référencement. Concentrez donc votre temps et votre énergie sur le développement d’un contenu de haute qualité, qui répond et informe votre persona cible. C’est la base de toute bonne stratégie de référencement. À partir de là, utilisez les principales techniques de référencement de 2022 pour bricoler, affiner et optimiser vos efforts.

Lisez plus d’articles abordant le marketing en cliquant ici !

Articles similaires
Etude de cas

10 idées de marketing folles qui ont fonctionnées

8 Minutes de lecture
Toute petite entreprise sait que les dépenses de marketing sont difficiles à justifier. Le marketing le plus rentable est une idée qui…
Marketing

Comment développer une puissante stratégie marketing LinkedIn pour les entreprises

8 Minutes de lecture
Pourquoi vous devez développer une stratégie marketing LinkedIn LinkedIn est une puissante plate-forme de réseautage professionnel et peut être un puissant outil…
Marketing

La stratégie du marketing gratuit fonctionne-t-elle ?

7 Minutes de lecture
Le marketing gratuit fonctionne-t-il ou dévalorise-t-il simplement vos produits et services ? Pendant des années, les détaillants ont utilisé avec succès cette stratégie…
Rejoignez ma liste privée aujourd’hui !

Ne manquez rien de mes actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *